Le PROGRAMME

Un apprentissage technique de l’instrument et de la musique sera mis en avant au profit d’une musicalité et d’un épanouissement musical qui sont les buts à atteindre. Pour cela des cours de techniques musicales ainsi que de techniques au point de vue physique et matériels seront à maitriser. Et donc viennent se rajouter à cet aspect celui du développement musical qui encourage à cultiver ses connaissances. Bref, appeler la théorie par l’envie d’avancer grâce à la pratique et l’écoute. 

 

L’harmonie de la musique sera un point très présent et qu’il est possible d’approfondir sur un cycle long au sein de la structure. C’est un module très large et se faisant sur plusieurs années. 

 

Les cours et les pratiques en collectif seront essentiels, tant au niveau cohésion qu’apprentissage. C’est pour cela que des projets communs sont inclus dans le programme. Ces moments de travails permettront d’unir les talents différents de chacun, d’en assurer sa réussite et de se soutenir mutuellement. La musique de groupe est fortement encouragée et est même présente tout au long du cycle. L’ouverture sociale et l’apprentissage de la vie collective ne doivent pas êtres oubliés sous prétexte que chaque personne vient chercher au sein de l’école un projet individuel. 

 

Pour évoluer dans le métier de musicien, ou jouer occasionnellement que ce soit professionnellement ou bénévolement, il y a plusieurs points à maitriser ou en tout cas à ne pas ignorer. Des lois existent et il sera évident qu’elles sont enseignées ainsi que les démarches à connaitre afin de faciliter la vie du musicien et de lui permettre de se produire en toute légalité. 

 

La musique nécessite une maitrise de communication d’autant plus qu’elle est elle même source de communication. Des cours de théâtre et de mise en scène permettront de s’exprimer, de prendre confiance. D’un autre côté des cours de communication et la maitrise de cette dernière permettront de se vendre, d’être en cohérence avec son image et de susciter un interêt à ces métiers qui sont un débouché certain dans le monde du spectacle. 

 

Toujours d’un point de vue visuel, il est évident qu’un éclairagiste saura mettre en valeur l’artiste qui a travaillé dur pour présenter un spectacle. C’est pourquoi une certaine approche de ce métier et une maitrise du matériel de lumières est un plus pour un musicien. 

 

Tout comme le métier d’ingénieur lumières, le travail d’ingénieur du son est incontournable. Que ce soit sur scène ou avec du matériel de loisir, la connaissance du montage et du réglage favorisera à une meilleure prestation et un meilleur confort. 

 

Il sera impératif de sensibiliser les étudiant sur les risques, qu’ils soient pour le spectateur, les lieux ou leur personne lorsqu’ils utilisent du matériel de musique. Une connaissance et la solution adaptée leur sera apportée dès lors que cela se présentera. 

L’aspect sécurité dans chaque apprentissage qui le nécessite est évidement enseigné.

 

Viendront se rajouter des cours individuels qui vont permettre à chacun de trouver un coté très personnalisé de cette formation. Des cours d’instrument collectifs seront évidemment très présent chaque semaine. Un suivi personnel sera appliqué et fera l’objet d’une rencontre hebdomadaire avec les enseignants. La place occupé par l’élève lors de cours, projets ou rencontres collectives lui permettront de prendre une place unique dans une activité commune. 

 

L’apprentissage est basée sur plusieurs années, d’un point de vue du cycle long, la première permettant d’aborder tous les sujets évoqués. Les années suivantes seront plus personnalisées et tendront à approfondir les modules essentiels au projet choisi par l’étudiant. 

Il est nécessaire de procéder au cas par cas, chaque personne est différente et aura un projet différent. D’autant plus que l’exposition à tous les modules feront évoluer le projet de chacun. Il sera important d’établir un programme dès l’entrée en première année mais de pouvoir l’adapter à la fin de celle-ci. 

Il est toutefois intéressant d’acquérir les compétences de la première année même si la suite du projet doit se faire dans une autre école plus spécialisée sur le sujet. 

La structure propose également des cours hebdomadaires sur l’année pour les gens de proximité ou ayant une autre activité principale à côté.

L’accompagnement se fait dès le plus jeune âge avec une pratique instrumentale par des cours de musique à partir de six ans, à voir cela avec la maturité de l’enfant. Avant cela des cours d’éveil musical sont proposés. C’est un très bon moyen de commencer l’apprentissage de la musique tout en s’amusant et qui plus est en groupe. Une Académinie des petits ayant pour règle sérieuse l’épanouissement et l’amusement.